« Demain, il quittera l’œuvre faite pour l’œuvre à faire, il sortira de cette foule pour rentrer dans sa solitude: solitude profonde, où ne parvient aucune mauvaise influence du monde extérieur, où il est seul avec sa pensée, son indépendance et sa volonté. Plus que jamais sa solitude lui sera chère, car il n’y a que dans la solitude qu’on peut travailler pour la foule. » Victor Hugo

Au mois de mai, Clotilde labbé sera en résidence d’écriture au tapis vert (Orne)  pour le spectacle initialement intitulé : F#H? (titre provisoire)

Ces temps d’écritures permettront de consolider le texte du spectacle et de construire à partir de toute la matière récoltée durant nos multiples résidences.

Extrait :

A quel endroit on peut être insolent ? Subversif ? Pas consensuel ? Le consensus nous étouffe tous. Et on nous demande d’être consensuel. Qu’est-ce qu’on fait avec ce sujet là ?  C’est vachement dur en fait. Comment on en parle ? Ce qu’on en pense nous, on se l’est dit. Notre point de vu ne peut être qu’artistique. Les gens n’en ont rien à foutre de ce que nous pensons. Tu fais ce que tu veux de nous. Si tu veux que je sois un facho de base, je m’éclate. On est le cul entre plein de chaises. C’est vachement dur.

 

Un petit coup de pouce ?